La proximité a du bon avec Conso-locale

5 min de lecture

En France, en Maine-et-Loire, Terre de pixels a développé une plateforme gratuite, Conso-locale, pour valoriser les producteurs et les petits commerçants afin de les aider durant le confinement lié à l’épidémie de coronavirus.

lesgoodnews conso-locale article couverture © Lesgoodnews 2020

Elle est arrivée aussi subitement qu’un coup de massue. L’épidémie de coronavirus, nommé COVID-19, a chamboulé le quotidien de milliards d’humains dans le monde. En France, la crise sanitaire a été contenue à partir du mois de mars 2020, par la méthode du confinement. Il en a résulté de nombreuses conséquences tant sociales qu’économiques. Malgré tout, de nombreuses initiatives citoyennes ont vu le jour, chacun agissant à son niveau pour améliorer le quotidien de tous, devant le constat de la difficulté à communiquer des producteurs et des petits commerces et du manque d’informations sur les lieux d’approvisionnement pour les clients. La petite agence de communication Terre de pixels, devant l’urgence de la situation, a retroussé ses manches pour aider les petits commerçants, les artisans et les consommateurs de l’ancienne province d’Anjou et retisser un lien entre eux. Ainsi, la plateforme Conso-locale met en avant le circuit court et les produits locaux. Ils sont quatre à maintenir cette initiative en ligne : Benoît Lesaffre, directeur de Terre de pixels, Clément, au développement, Victor, stagiaire en charge du contact avec les différents acteurs et Clarisse, veillant à la qualité rédactionnelle du tout. Un point remarquable : ils sont tous bénévoles sur cette belle réalisation avec pour objectif commun “un monde plus fraternel et joli”.

Promouvoir la consommation locale

Accueil conso-locale
La plateforme Conso-locale offre tous les standards du web actuel

La crise économique, qui a suivi la crise sanitaire due à l’épidémie de coronavirus, a touché durement de nombreux secteurs. Les petits commerçants et les producteurs locaux n’ont pas été épargnés. Ainsi, les petites boutiques ont pu voir une partie de leur clientèle habituelle déserter les centres-villes au profit d’autres sources d’approvisionnement. Déjà fragilisées par les centres commerciaux et les nouveaux modes de consommation en ligne, elles prennent de plein fouet cette crise. Les producteurs ne sont pas en reste avec une demande en berne et des moyens logistiques à repenser pour assurer la sécurité de tous. Enfin, il ne faut pas oublier les petits artisans qui sont en première ligne pour répondre aux sollicitations des habitants confinés chez eux. L’arrivée de la plateforme Conso-locale leur offre, à tous, une bouffée d’oxygène, permettant de se faire connaître simplement du grand public et renouer le contact perdu. Ainsi, l’équipe de Terre de pixels permet de créer des fiches contenant tous les renseignements nécessaires pour de potentiels clients. Ainsi, on y retrouve les grands classiques tels que l’adresse, le numéro de téléphone, les horaires, la présence sur les réseaux sociaux, mais aussi le mode de livraison et même si une monnaie locale est acceptée. Cette fiche de synthèse est créée par l’acteur économique. L’équipe de Terre de pixels valide les données et les met en ligne gratuitement. Via cet aspect, on remarque le caractère collaboratif de la plateforme alliant autonomie et confiance.

Une plateforme plébiscitée

Équipe Conso-locale
L’équipe de Conso-locale se met en quatre pour offrir une plateforme collaborative efficace.

En marge des fiches concernant les bénéficiaires de la plateforme, Benoît Lesaffre, faisant s’exprimer ses talents de communicant au sein de Terre de pixels, fait vivre le site en publiant régulièrement dans le fil d’actualité de la plateforme Conso-locale. Les internautes angevins peuvent retrouver une mine d’informations locales et positives sur différents sujets dans la partie “Le Mag”. On retrouve une page dédiée à la crise sanitaire du Covid-19 concernant le département de Maine-et-Loire. Il n’aura pas fallu longtemps pour que la plateforme Conso-locale ait ses premiers visiteurs. En l’espace de trois semaines, l’affluence se fait sentir avec dix mille visiteurs hebdomadaires. Une belle réussite qui ne doit rien au hasard, mais au moins à deux critères : la qualité de conception et une attente forte du public. L’équipe de Terre de pixels ne fait pas un coup de communication. L’internaute se retrouve devant une plateforme qui a du sens et qui en donne. Que l’on soit producteur, commerçant, consommateur ou simple curieux, on y trouve une foule d’informations. Au moment de la rédaction de cet article, plus de trois cents fiches étaient en ligne.

Conso-locale à suivre

L’équipe de Terre de pixels reste pleine d’humilité devant le succès de la plateforme Conso-locale. Une chose est sûre : le public est au rendez-vous. L’offre couvre actuellement le département de Maine-et-Loire. Cependant, on peut se laisser à encourager l’essaimage de ce type d’initiative. Au fil des jours la plateforme ne cesse de s’étoffer en fonctionnalités à la demande des visiteurs et bénéficiaires. D’ailleurs, tous ces efforts commencent à se faire remarquer. Facebook France a repéré ce projet dans le cadre de son initiative #ensemblesolidaires.

Article mis à jour le 12 mai 2021 à 14 h 54 min

Votez pour cette bonne nouvelle

Vous avez aimé ❤ cette bonne nouvelle ? Alors offrez-moi un café ☕ ... et grâce à vous 😉 Lesgoodnews reste indépendant.


Dans un autre registre, voyagez loin, loin, loin avec ma saga Markind. ✨🚀📕📘⭐


Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

Commentez cette bonne nouvelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.