Citizens, compétences et mécénat

6 min de lecture

En France, le projet Citizens cherche à faire du mécénat de compétences un levier pour favoriser l’engagement des entreprises, des institutions et des citoyens vers une société solidaire.

Citizens lesgoodnews article © Lesgoodnews 2020

Notre société regorge d’activités. Les entreprises, les collectivités locales, les citoyens et le réseau associatif s’activent à forger le quotidien du plus grand nombre. Chacun de ses acteurs dispose de son secteur d’activité et parfois travaille pour les mêmes objectifs ou dans le même domaine. Pourtant, il est parfois dommage de remarquer des difficultés pour certaines structures, dans la réalisation de projets ou d’activités. Là où la compétence manque, l’activité peut s’en trouver ralentie, voir stoppée. Il est alors important de réaliser des ponts entre les différents acteurs pour dynamiser les actions sur le territoire. Le mécénat de compétences peut, dans certains contextes, répondre à des problématiques métiers par des solutions adaptées. C’est dans cette optique que la jeune société Citizens souhaite se positionner en focalisant son action sur les besoins des associations. Fondé en 2020, par Pierre Paillereau, fraîchement diplômé, Citizens s’installe en Normandie, dans la métropole rouennaise.

Démultiplier les compétences

Malgré toutes les bonnes volontés des acteurs des associations, salariés comme bénévoles, il existe parfois des domaines où le manque de compétences peut se faire sentir. Pour y pallier, on peut s’appuyer sur la formation ou le recrutement de nouveaux profils. Il existe cependant d’autres voies, telles que le mécénat de compétences. Par exemple, si une association a un besoin ponctuel dans un domaine précis de sa comptabilité, elle peut via cette possibilité bénéficier de l’expérience d’agents expérimentés d’une entreprise participante. Les possibilités sont nombreuses : répondre à un besoin de volontaires pour un événement, travailler sa communication, élaborer des demandes de subventions, travailler sur des questions juridiques. Pour assurer le lien entre les acteurs et faire correspondre besoins et moyens, Citizens se positionne en tant qu’interlocuteur privilégié. Elle crée un service sur-mesure pour que chaque acteur y trouve son compte. D’ailleurs pour les associations, ce service est gratuit. En outre, les structures associatives peuvent y gagner en visibilité sur leur territoire. C’est aussi un moyen de replacer l’humain au centre des échanges. Le tout est dirigé vers un noble objectif : construire une société durable, responsable et solidaire.

Né d’un tour du monde

Durant l’année 2018, Pierre Paillereau et Ludovic Payen ont parcouru le monde dans le cadre d’un projet associatif médias Citizens Portraits. Durant neuf mois, c’est plus de soixante-dix interviews, agrémentées de photos et de vidéos, qui ont été menées. Une véritable mise en lumière de porteurs de projets à travers le monde, ancrant dans l’esprit du fondateur que bons nombres d’acteurs agissent pour un impact positif sur notre société. Neuf pays ont été traversés : Argentine, Bolivie, Pérou, Australie, Inde, Népal, Birmanie, Thaïlande et Népal. Ils ont notamment rencontré des personnes engagées au Barefoot College en Inde. Ainsi, au long de leur périple, ils ont échangé avec des acteurs de l’agroécologie, du commerce équitable, de circuits solidaires à un niveau local, avec ceux qui aident les plus démunis et d’autres engagés dans bien d’autres actions sociales et solidaires.

mosaique citizens portraits
Une belle série de portraits réalisée dans le cadre de Citizens Portraits © Citizens Portraits 2019

Favoriser la RSE

Les entreprises pourront valoriser leur expérience dans le cadre de cette démarche de responsabilité sociétale d’entreprise (RSE). Elles peuvent mettre en avant leur impact social et ainsi gagner en visibilité. C’est aussi un levier majeur pour ses salariés qui peuvent trouver dans ces missions de mécénat un engagement pour l’intérêt général. Le monde associatif est aussi un grand réservoir de connaissances et de compétences. De plus, elle dispose également d’un rapport privilégié avec les territoires. Avec le concours de Citizens, les liens sont renforcés et les actions accélérées, et la zone d’influence de chacune des structures élargies. Ainsi, les entreprises voient leur marque employeur valorisée auprès de leurs collaborateurs, fournisseurs et clients. Pour les collaborateurs, la participation à des missions associatives peut répondre à une quête de sens de plus en plus recherchée de nos jours. En outre, les équipes sont fédérées autour d’objectifs communs à portée sociale et solidaire. Enfin, le mécénat de compétences dispose d’un dispositif fiscal particulier. Il permet de bénéficier une réduction d’impôts à la hauteur de 60 % des sommes engagés avec un report sur cinq exercices en cas de déplacement du plafond autorisé.

infographie citizens lesgoodnews © Lesgoodnews 2020

Citizens à suivre

Pierre Paillereau Citizens © Citizens 2020
Pierre Paillereau, fondateur de Citizens © Citizens 2020

Les premiers échos issus du monde associatif sont positifs. Il y a une réelle demande. La jeune société ne souhaite pas griller les étapes et prévoit, dans un premier temps, son déploiement sur la métropole rouennaise. Bien que toute jeune, Citizens est pleine de promesses pour de futurs beaux partenariats. Tout comme KOEO, déjà cité dans Lesgoodnews, le mécénat de compétences ne cesse de s’étendre. Incubé au sein de Neoma BS et de Katapult, porté par L’ADRESS Normandie, Citizens est l’exemple d’une volonté d’action forte sur l’économie sociale et solidaire (ESS) par les jeunes entrepreneurs.

Article mis à jour le 14 avril 2021 à 15 h 38 min

Citizens, compétences et mécénat
5 soleils (100%) 3 vote[s]

Vous avez aimé ❤ cette bonne nouvelle ? Alors offrez-moi un café ☕ ... et grâce à vous 😉 Lesgoodnews reste indépendant.


Dans un autre registre, voyagez loin, loin, loin avec ma saga Markind. ✨🚀📕📘⭐


Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

Commentez cette bonne nouvelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.