Brasserie Roquette, une bière artisanale et biologique du Grand Paris

3 min de lecture

En France, la Brasserie Roquette propose une bière artisanale et biologique, issue de méthodes traditionnelles économes en eau, à la population du Grand Paris.

Brasserie Roquette lesgoodnews article couverture

Elle accompagne bon nombre d’événements. Elle est synonyme de rafraichissement et de convivialité. Elle existe depuis des milliers d’années. Vous l’avez reconnue ? C’est effectivement la bière. Je ne referai pas l’historique de sa fabrication. Cependant, on note ces dernières décennies un engouement pour sa production artisanale ou en simple amateur. La Brasserie Roquette en est le fruit et c’est aussi le résultat de la rencontre de deux passionnées Cédric et Sylvain. 

Ils se sont établis à Bourg-la-Reine. C’est dans cette commune des Hauts-de-Seine que les deux brasseurs mettent en pratique leur expérience brassicole acquise au fil de leurs voyages. 

Une brasserie artisanale

Pour brasser cette bière artisanale française, Sylvain et Cédric ont rassemblé leur savoir-faire et leur équipement. Le concernant, Cédric Selmi a découvert l’univers des « Crafts beers » lors d’un tour des États-Unis à vélo. Il a décidé de se lancer en amateur dans un premier temps. Son ami Sylvain s’est formé auprès des microbrasseries australiennes. Ils ont glané tout leur matériel d’occasion pour monter leur propre brasserie.

Roquette en bref

Roquette, c'est :

  • Une bière artisanale
  • Responsable et biologique
  • Deux passionnés
  • Des méthodes traditionnelles
  • J'y vais

    Au début on voulait conditionner nos bières entièrement en futs pour vendre aux cafés et restaurants et parce que cela demande moins d'investissement que la bouteille ! Mais le covid est passé par là alors on a du s'adapter, on a par exemple construit cette magnifique étiqueteuse en bois, on peut dire que nos bières, c'est vraiment du "fait main"!

    Cédric Selmi, co-fondateur de la Brasserie Roquette

    Des méthodes traditionnelles économes

    Les voyages sont souvent source d’apprentissages. Les deux brasseurs ont acquis des techniques particulièrement efficaces. C’est en Australie, auprès des microbrasseries locales, qu’ils ont découvert les connaissances nécessaires pour développer le procédé de refroidissement naturel permettant d’économiser une grande quantité d’eau. Cette technique est aussi connue sous le nom “no chill”. En outre, ces brasseurs ne cherchent pas, dans un premier temps, à rayonner à grande échelle. L’objectif est d’abord de répondre à une demande locale afin de limiter les émissions liées à leur activité. C’est donc le circuit court qui est privilégié au niveau du Grand Paris.

    Brasserie Roquette, à suivre

    Bien qu’ils aient démarré sans réel soutien, Sylvain et Cédric connaissent un véritable engouement autour de leur production. Les commandes de Bières Roquette se multiplient et demande une certaine rigueur dans la logistique. Les retours sont positifs, signe d’un produit de qualité, qu’il faut bien évidemment consommer avec modération. Peut-être auront-ils l’idée de contacter la drècherie afin de valoriser la drêche.

    Article mis à jour le 18 mai 2021 à 17 h 21 min


    Vous avez aimé ❤ cette bonne nouvelle ? Alors offrez-moi un café ☕ ... et grâce à vous 😉 Lesgoodnews reste indépendant.


    Dans un autre registre, voyagez loin, loin, loin avec ma saga Markind. ✨🚀📕📘⭐


    Votez pour cette bonne nouvelle

    Philippe RUAUDEL

    C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

    Commentez cette bonne nouvelle

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.