Philae s’est posé

3 min de lecture

C’est une première mondiale, l’atterrisseur Philae s’est posé avec succès sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko “tchouri”, le 12 novembre 2014. Les équipes de l’ESA et du CNES ont explosé de joie lorsque l’atterrisseur a émis son “Touch Down”.

Ariane 5E sur son pas de tir © DLR German Aerospace Center via Wikimedia Commons

Ariane 5E sur son pas de tir © DLR German Aerospace Center via Wikimedia Commons

10 ans après son lancement en 2004 par une fusée Ariane 5, la sonde Rosetta débutait tout juste son périple de 6,4 milliards de kilomètres pour rejoindre une orbite quasi circulaire à 30 kilomètres autour de la comète “Tchouri”. Afin de conserver les différents composants de la sonde et de l’atterrisseur, ceux-ci vont hiberner, avant de se réveiller, sans encombre, automatiquement, le 20 janvier 2014.

Vue virtuelle de Rosetta et de Philae ©DLR, CC-BY 3.0 via Wikimedia Commons

Représentation de Rosetta et de Philae ©DLR, CC-BY 3.0 via Wikimedia Commons

Prise de vue de la comète par la sonde Rosetta ©ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Prise de vue de la comète par la sonde Rosetta ©ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Mieux comprendre la naissance du système solaire

La mission de Philae est d’analyser la structure du sol de la comète. Toutes les données permettront de mieux connaître un astre qui est directement issu de la naissance de notre système solaire. Des hypothèses pourront être confirmées grâce aux différents instruments embarqués sur Philae. Il contribuera à cette nouvelle voie de  l’exploration spatiale, celle de nos origines.

 

Les équipes ont bondi de joie lorsque Philae a confirmé son atterrissage.

  • Explosion de joie au centre ESA en Allemagne
  • La tension était palpable
  • L'objet de l'attente le fameux "Touch Down"
  • L'équipe suit les données transmises par Philae via Rosetta
  • L'équipe suit les données transmises par Philae via Rosetta
  • Explosion de joie également au centre de contrôle du CNES à Toulouse

Au fur et à mesure de la descente de Philae, Rosetta a transmis des images extraordinaires.

  • Vue de Philae depuis la sonde Rosetta après leur séparation ©ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA
  • Un cliché d'un panneau solaire de Rosetta depuis Philae ©ESA/Rosetta/Philae/CIVA
  • Sol de la comète "Tchouri" lors de l'approche de Philae ©ESA/Rosetta/Philae/ROLIS/DLR
  • Première photo de Philae sur la comète ©ESA/Rosetta/Philae/CIVA

Il nous livre un premier panoramique du site d’atterrissage.

Suivi de l'atterrissage de Philae via les clichés pris par l'orbiteur Rosetta © ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Suivi de l’atterrissage de Philae via les clichés pris par l’orbiteur Rosetta © ESA/Rosetta/MPS for OSIRIS Team MPS/UPD/LAM/IAA/SSO/INTA/UPM/DASP/IDA

Un réveil de Philae très attendu

Premier panoramique de Philae sur la comète ©ESA/Rosetta/Philae/CIVA

Premier panoramique de Philae sur la comète ©ESA/Rosetta/Philae/CIVA

Suite à l’atterrissage quelque peu chaotique de Philae, le site, où il se situe, n’offre pas l’exposition idéale au rayonnement solaire. Afin de maximiser ses chances de continuer ses analyses de la surface de tchouri. L’atterrisseur s’est placé en veille attendant le moment propice pour s’éveiller. Pour ce faire, il doit avoir une température interne supérieure à -45°C. L’énergie emmagasinée allumera son cerveau et il pourra recevoir des ordres délivrés par l’orbiteur Rosetta. Le site du CNES indique que les tentatives de communication débuteront le jeudi 12 mars 2015.

Le 13 juin 2015, Philae sort de son sommeil suite au positionnement favorable de la comète par rapport au soleil. Il a commencé à transmettre certaines données lié à son réveil, mais également, un historique indiquant une activité précédente où il n’avait pu communiquer avec Rosetta. Les équipes de l’ESA se sont réjouies de ce réveil qui semblait de plus en plus hypothétique. Le chef de projet de la mission Philae, Le professeur Stephan Ulamec, indique sur le blog de l’ESA “The lander is ready for operations.”

Philae est désormais prêt à suivre le périple de son hôte jusqu’à l’approche du Soleil en août 2015.


Vous avez aimé ❤ cette bonne nouvelle ? Alors offrez-moi un café ☕ ... et grâce à vous 😉 Lesgoodnews reste indépendant.


Dans un autre registre, voyagez loin, loin, loin avec ma saga Markind. ✨🚀📕📘⭐


 

Votez pour cette bonne nouvelle

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

Commentez cette bonne nouvelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.