Le fairplay du smartphone

2 min de lecture

Un nouveau type de smartphone, le Fairphone, veut couper court à l’actuel système de production de nos indispensables téléphones portables. Toute la chaîne de production est revue afin de minimiser l’impact social et environnemental de leur fabrication.

Fairphone au congrès mondial du mobile à Barcelone en 2014 © Fairphone

Fairphone au congrès mondial du mobile à Barcelone en 2014 © Fairphone

L’idée a germé dans la tête des personnes en charge  de la campagne fairphone de la société Waag en 2010. Trois ans plus tard, la société 100% indépendante financièrement Fairphone était née. Une trentaine de salariés  de 14 nationalités différentes et parlant 10 langues composent cette entreprise cosmopolite basée à Amsterdam aux Pays-Bas.

L'équipe fairphone en prospection en RDC © Fairphone

L’équipe fairphone en prospection en RDC © Fairphone

Des minerais nécessaires aux composants, jusqu’au recyclage complet de l’appareil, toutes les étapes de production on été repensées. Les équipes sélectionnent les matériaux qui ne sont pas liés aux conflits en République Démocratique du Congo, par exemple, sans quitter le pays pour autant. Fairphone a rapporté des éléments lors de la consultation publique de l’union européenne en 2013 contre l’utilisation de minerais de sang.

Une démarche responsable

Travailleuse à l'usine de Guohong © Fairphone

Ouvrière à l’usine de Guohong © Fairphone

Au niveau de l’assemblage, la société utilise le réseau TAOS qui référence les usines les plus socialement responsables en Chine. Elle vérifie aussi que ses partenaires adhèrent au code de conduite éthique ETI. En 2014, l’usine a intégré des formations de bien-être au travail et a réalisé la première élection des représentants du personnel.

  • L'équipe fairphone en prospection en RDC © Fairphone
  • Minerai de Tungstène © Fairphone
  • Mine de Tungstène en RDC © Fairphone
  • Ouvrière à l'usine de Guohong © Fairphone
  • Ligne de production à l'usine de Guohong © Fairphone
  • Usine de Guohong © Fairphone

La fin de vie des appareils a également été prise en compte. Une partie de la vente des premiers fairphones a permis de rapatrier près de 75 000 téléphones (toutes marques confondues) afin qu’ils soient recyclés en toute sécurité et n’altèrent plus la santé au Ghana.

  • Le fairphone répond aux standards du marché © Fairphone
  • L'engagement de la société est rappelée dans le packaging © Fairphone
  • Double SIM, MicroSD et batterie changeable © Fairphone
  • Tous les composants constituant un fairphone © Fairphone
  • Un design sobre et élégant © Fairphone

Le Fairphone 2 disponible

Au final, le smartphone produit correspond aux standards du marché, avec en plus, une démarche responsable. Il fonctionne sous le système d’exploitation Androïd. L’équipe Fairphone, fort des 60000 premières unités vendues, continue son aventure. Un Fairphone 2 était en préparation. Il est disponible depuis mars 2016. Fait notable, il est le premier smartphone modulaire du marché. Cela permet une plus grande longévité du smartphone. Il intégre la 4G max et ses caractéristiques non pas à le faire rougir face à ses concurrents. L’OS embarqué est Android 6.0 Marshmallow. Avec bien-sûr toujours plus de transparence sur la fabrication de celui-ci. Une souscription est ouverte avec un objectif de production de 150000 unités.

Article mis à jour le 17 avril 2017 à 6 h 19 min

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr

Vous aimerez aussi...

Commentez cette bonne nouvelle