VDN fait rouler Tupigny à l’éolien

8 min de lecture

En France, à Tupigny dans l’Aisne, VDN group augmente la mobilité des habitants en mettant à disposition gratuitement deux véhicules à hydrogène dans le cadre de l’implantation du parc éolien.

Lesgoodnews tupigny vdn cover

La part des énergies renouvelables ne cesse de progresser en France 🇫🇷. Elle se situait à 15,7 % de la consommation finale brute en 2016, selon ces chiffres, du ministère de la Transition écologique et solidaire. Une part de cette énergie est d’origine éolienne 🌬. L’entreprise Réseau de transport de l’électricité (RTE) indique dans une étude, au 30 septembre 2017, que 4,5 % de l’électricité consommée sur une année glissante était de cette origine. Une des caractéristiques de cette production d’énergie tient dans son caractère variable. Afin de pallier cette problématique, des infrastructures de stockage sont couplées aux sites de production. La commune de Tupigny, charmant petit village de l’Aisne, va accueillir un parc éolien sur son territoire. Ce projet éolien est porté par VDN Group, anciennement Vents du Nord. Fondé en 2003, ce bureau d’études en projet d’énergies renouvelables connaît une croissance soutenue, avec plus de 120 mégawatts de projets acceptés en 2017, soit 10 % du parc éolien raccordé. Dans le cadre de cette implantation, la société basée à Pontarmé, dans l’Oise, souhaite, en accord avec la commune, installer une borne de recharge hydrogène afin d’alimenter deux véhicules 🚗 fournis gratuitement et en libre-service pour ses habitants. Ce projet est emblématique de la transition énergétique ♻ des territoires.

Pas le temps de tout lire ? Découvrez en moins de 2 minutes l’action de VDN à Tupigny

Un projet hybride

Le pari de VDN est de coupler plusieurs technologies © VDN
Le pari de VDN est de coupler plusieurs technologies © VDN

En couplant l’hydrogène, l’éolien et la mobilité propre, la commune de Tupigny et VDN opte pour l’instauration d’un cercle vertueux. En ce qui concerne la production d’énergie électrique ⚡ provenant de l’éolien, celle-ci est dépendante de la météo. Les éoliennes, ou aérogénérateurs, ne produisent donc pas en continu. Pour combler ce problème, la première étape est le choix du site d’implantation. Le territoire de Tupigny offre plusieurs caractéristiques propices. En effet, le site doit avoir des vents réguliers, avec une vitesse moyenne annuel de 25 km/h, de préférence avec peu de turbulences. Ensuite des techniques de stockage peuvent être rattachées au parc éolien. Le choix de VDN, dans le cadre du projet de Tupigny, s’est arrêté sur le stockage hydrogène, pour lequel elle a récemment ouvert un département dédié. Cette technologie, appelée également « Power to gas », consiste à transformer l’énergie électrique ⚡ en hydrogène par électrolyse de l’eau. À titre d’exemple, il faut 50 kilowatts pour produire 1 kilogramme de dihydrogène (H2). De plus, VDN prévoit l’usage de la méthanation. Cette dernière, par l’adjonction de dioxyde de carbone (CO2), comme le permet la réaction de Sabatier, produit du méthane (CH4) et de l’eau. Celui-ci pourra être réinjecté dans le circuit de distribution de gaz naturel. Cette technique permet également de capter efficacement le CO2. Par ailleurs, d’autres types de stockages existent, comme l’électro-chimique, via des batteries comme celles de KemWatt, déjà citées dans lesgoodnews.

Une mobilité durable

Exemple d'une installation SimpleFuel © McPHY
Exemple d’une installation SimpleFuel © McPHY

Devant la centralisation des différents services, qu’ils soient publics ou privés, ce type d’initiative est la bienvenue. En effet, VDN en accord avec les élus de Tupigny, souhaite mettre à disposition une borne de recharge en hydrogène. Celle-ci a été développée par la société française 🇫🇷 McPHY. Leur modèle SimpleFuel, par exemple, peut répondre aux besoins, car il intègre un électrolyseur. Cette dernière permettra d’alimenter deux véhicules 🚗 à hydrogène mis à disposition gratuitement et en libre-service. Ces derniers seront des petits utilitaires. Les modèles sont proposés par la société française 🇫🇷 Symbio. Actuellement, le modèle présenté est un Renault Kangoo ZE-H2. Grâce à une pile à combustible, ces véhicules hybrides offrent une autonomie plus importante que des véhicules seulement électrique ⚡. En outre, ils offrent un temps de chargement très rapide. En effet, il suffit de 5 minutes pour remplir le réservoir de 1,7 kilo de H2. Au passage, Nicolas Ugalde-Lascorz, directeur général de VDN Group, nous fait part de cette anecdote :

“Le maire de la commune a été très intéressé par la borne hydrogène et par la possibilité d’alimenter un tracteur agricole à hydrogène.”

Un souhait qui pourrait bientôt devenir réalité. En effet, des tracteurs agricoles à hydrogène sont actuellement en développement aux Etats-Unis. Mais bien d’autres véhicules, existants ou en développement, pourront répondre aux défis de la mobilité durable.

infographie vdn tupigny © lesgoodnews 2018

Tupigny, un modèle précurseur

Vue de Tupigny et de son pont tournant © Hektor, via Wikimedia Commons
Vue de Tupigny et de son pont tournant © Hektor, via Wikimedia Commons

Le projet a été accueilli et sélectionné favorablement par la commune de Tupigny. Via les réunions publiques et les sondages, les besoins locaux ont pu être mis plus efficacement en évidence. Il s’agit d’une innovation et de la première mise en place d’un tel système. Les retours seront riches d’enseignements. Ainsi, le potentiel de réplication d’une offre similaire est très fort. Ce modèle de stockage via l’hydrogène pourra être transposé pour d’autres types de besoins énergétiques comme l’alimentation de petites structures de façon continue. De plus, toute source d’énergie renouvelable intermittente est éligible, comme le solaire ☀ par exemple. VDN met en avant le besoin de sortir du mode mono-énergie centralisé. Ainsi, Le développement de ce type d’initiative démontre la nécessité de coupler les solutions énergétiques pour répondre aux problématiques locales et favoriser l’autonomie des territoires ruraux.

Un projet à suivre

Ce projet se distingue par sa forte capacité à rassembler différents acteurs, publics comme privés. En 2020, une fois le parc éolien sorti de terre, le projet devrait être concrétisé. Il ouvre également une filière hydrogène de proximité comportant un fort potentiel de développement. Il s’inscrit pleinement dans le prolongement du label « Territoires Hydrogènes » lancé en mai 2016, par le gouvernement. VDN est membre de l’association française pour l’hydrogène et les piles à combustible. Le 30 juin 2018, lors de la conférence de presse pour présenter le projet de Mobilité à Hydrogène, les habitants de Tupigny ont pu participer à une démonstration. Ils ont été étonnés des capacités du véhicule proposé par Symbio. Nicolas Ugalde-Lascorz y a déclaré :

“Le parc éolien composé de 6 turbines pourraient alimenter, à lui seul, 4500 voitures et 75 bus à hydrogène, c’est vous dire les possibilités !”

Le maire de la commune, Jean-Luc Egret, a ajouté :

“Grâce au parc éolien nous envisageons plusieurs usages des voitures en libre-service. Cela peut permettre par exemple aux personnes en recherche d’emplois de pouvoir se déplacer sans frais. On imagine même pouvoir acquérir un bus à hydrogène pour le ramassage scolaire ou permettre aux agriculteurs de moderniser leurs équipements.”

Nicolas Ugalde-Lascorz recevant le prix du concours hydrogénie 2019 © VDN

Le 22 janvier 2019, VDN a été récompensé pour son projet avec la commune de Tupigny, en remportant le Prix du stockage et de la valorisation des énergies renouvelables. Cette reconnaissance met ainsi à l’honneur une commune rurale qui a fait le choix de l’innovation dans sa transition énergétique. Sur Tupigny souffle un vent précurseur.

Article mis à jour le 25 avril 2020 à 7 h 19 min

VDN fait rouler Tupigny à l’éolien
5 soleils (100%) 2 vote[s]

Vous avez aimé ❤ cette bonne nouvelle ? Alors offrez-moi un café ☕ ... et grâce à vous 😉 Lesgoodnews reste indépendant.


Dans un autre registre, voyagez loin, loin, loin avec ma saga Markind. ✨🚀📕📘⭐


Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

Commentez cette bonne nouvelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.