Ouvrez le Bocal Local

5 min de lecture

En France, l’association Le Bocal Local propose aux particuliers et professionnels d’entretenir leur potager et de récupérer leur surproduction de fruits et légumes afin de confectionner des conserves dans une optique sociale et solidaire.

lebocallocal_cover_1280-opt

Qu’ils soient ornementaux ou à destination d’une consommation familiale, le jardin potager et le verger trônent dans les jardins comme des espaces à la fois synonymes de durs labeurs, mais aussi de grands plaisirs. Une véritable passion anime souvent les jardiniers qui redoublent d’efforts pour produire les légumes et fruits de qualité et en nombre parfois supérieur à leurs besoins. Ils partagent alors leur surplus de  production avec leurs proches. Mais souvent, cette surproduction est perdue et finie au bac à compost dans le meilleur des cas. Ce constat fit germer l’idée dans l’esprit de Stéphanie Dartigue, fondatrice de l’association, de récupérer ce trop plein, afin de le valoriser dans un cadre social, solidaire et respectueux de l’environnement. Les particuliers comme les professionnels peuvent déposer leur surplus et découvrir les nombreux services que propose l’association. Celle-ci se situe à Pompignac, dans le département de la Gironde. Elle compte à ce jour six personnes dont deux salariés et quatre bénévoles.

Pas le temps de tout lire ? Découvrez en 1 minute, l’action de l’association.

 

Entretenir les cultures

lebocallocal_jardinage_1280-opt

Les Français passent en moyenne une heure et demie par jour à s’occuper de leur jardin (source INSEE). Une partie de ce temps est utilisée à préparer, nettoyer, semer, repiquer, arroser, récolter les différentes variétés de fruits et de légumes. Le Bocal Local propose d’aider à entretenir ces espaces. Deux interventions par mois ont lieu, pendant lesquelles les potagers et vergers sont entretenus par du personnel formé aux méthodes de permaculture et d’agro-écologie. Ceux-ci utiliseront leur propre matériel pour un entretien respectueux et sans pesticide. L’association propose également aux collectivités locales et aux entreprises la mise en œuvre et l’animation de potagers éducatifs et pédagogiques.

Multiplier les cultures

lebocallocal_mix_legumes_1280-opt

Connaître les variétés de fruits et légumes adaptées à son potager ou son verger n’est pas chose aisée. Les jardiniers sont tentés d’utiliser des semences non adaptées au type de terre, d’exposition, de climat de sa région. De plus, la prise en compte de la cohabitation entre les différentes espèces que l’on va introduire dans son potager passe souvent au second plan. Gérer tout ces paramètres n’est pas évident et demande du temps, de l’expérience et s’apprend souvent après des échanges entre passionnés. A ce niveau, l’association apporte son expertise avec de précieux conseils et la mise en place de techniques adaptés à chaque situation. Au delà des conseils, le Bocal Local propose également de fournir des semences non-hybrides et reproductibles sans OGM.

infographie le bocal local lesgoodnews

 

Valoriser les cultures

lebocallocal_verger_1280-opt

Bien entretenus et élaborés, le potager et le verger peuvent souvent devenir prolifiques pour leur bienfaiteur. Il est de coutume de donner une partie de ce surplus aux proches et voisins. Cependant, il reste toujours une partie qui sera perdue. L’association Le Bocal Local se place alors comme une belle destination pour cette surproduction qui pourra être valorisée et redistribuée. Si consommables en l’état, les fruits et légumes sont redistribués aux associations alimentaires partenaires. Sinon, ils rejoignent la conserverie où ils trouveront une nouvelle vie en soupes, confitures et compotes, purées ou sauces. Il est à noter que les invendus des professionnels peuvent être déduits à hauteur de 60% des dons versés (article de loi). Depuis novembre 2015, ce sont près de deux tonnes de fruits et de légumes qui ont été redistribuées ou transformées. Le succès est tel que l’association doit refuser certains dons qu’elle ne peut absorber.

  • Des citrouilles ont trouvées preneur © Le Bocal Local
    Des citrouilles ont trouvées preneur © Le Bocal Local
  • Des kakis à redistribuer © Le Bocal Local
    Des kakis à redistribuer © Le Bocal Local
  • Des melons d'eau © Le Bocal Local
    Des melons d'eau © Le Bocal Local
  • Pommes et pruneaux à transformer © Le Bocal Local
    Pommes et pruneaux à transformer © Le Bocal Local
  • Des conserves de confitures de bananes © Le Bocal Local
    Des conserves de confitures de bananes © Le Bocal Local

Le Bocal Local cultive l’ESS

Par ses actions, le Bocal Local s’inscrit dans l’économie sociale et solidaire (ESS), le développement durable et dans le mouvement anti-gaspi. l’association loi 1901 est reconnue d’intérêt général par la direction générale de la fonction publique (DGFP). Elle est en attente d’obtention du conventionnement en atelier chantier d’insertion pour fin 2016. Elle se limite volontairement à un rayon d’action de 20 kilomètres autour de Pompignac. Car, le modèle de cette association ne demande qu’à être multiplié afin d’absorber les surproductions, le redistribuer sur des zones plus importantes et créer de l’emploi non-délocalisable. Le Bocal Local compte beaucoup de soutien institutionnels tels que la direction régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) Aquitaine, la direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Aquitaine, la commune de Pompignac et de nombreux autres soutiens que l’on peut retrouver sur cette page. Côté récompenses, le Bocal Local reçoit le trophée Agenda 21 du conseil général de la Gironde en 2013. En septembre 2014, l’association fait partie des 18 lauréats sélectionnés pour l’Appel à manifestation d’intérêt innovation sociale de la région Aquitaine. En octobre 2015, Stéphanie Dartigue reçoit le prix des femmes engagées pour le développement durable organisé par la société Mondadori. En mars 2016, l’association reçoit le prix de la Santé dans nos Paniers organisé par la Mutuelle familiale et Génération futures. Le Bocal Local devient un Atelier Chantier d’Insertion depuis le 1er septembre 2017.

Article mis à jour le 6 novembre 2017 à 10 h 03 min


Vous avez aimé ❤ cette bonne nouvelle ? Alors offrez-moi un café ☕ ... et grâce à vous 😉 Lesgoodnews reste indépendant.


Dans un autre registre, voyagez loin, loin, loin avec ma saga Markind. ✨🚀📕📘⭐


 

Votez pour cette bonne nouvelle

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

Commentez cette bonne nouvelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.