Remob, les jeunes, c’est leur dada

5 min de lecture

En France, Remob propose des séjours de coaching pour les 16-25 ans afin de retrouver confiance en soi et en l’avenir via un coaching mêlant sport, équitation et écologie.

Remob lesgoodnews couverture articleLa jeunesse est un moment de la vie bouillonnant où tout se découvre. On apprend comment tourne le monde et l’on y cherche sa place. Si un bon nombre de jeunes arrivent à trouver leur voie. Trop n’y parviennent pas, les fragilisant parfois jusqu’à la rupture avec le monde qui les entoure. Ainsi, la jeunesse peut devenir signe de souffrance et d’exclusion. Alors entre en jeu, la déscolarisation, l’errance et le chômage qui sape les fondations déjà précaires à cet âge. Consciente qu’un jeune qui se comprend, qui prend confiance dans ses capacités deviendra un adulte qui affrontera plus aisément et sereinement les difficultés de la vie, Élise Deblock fonde en 2017 Remob pour donner une bulle d’air aux jeunes. C’est dans le Limousin, à Château-Chervix, au sein de l’auberge Tilcara, que se déploie ce beau projet. Les cinq membres de l’équipe accueillent chaleureusement leurs jeunes hôtes durant l’une des séances programmées au cours de l’année. 

Une semaine pour se Remob'iliser

Prendre du temps pour soi n’a rien d’égoïste, comme certains pourraient l’entendre. Bien au contraire, c’est un moment où l’on se retrouve pour mieux se comprendre et s’ouvrir aux autres. C’est dans cet espace-temps, une simple semaine, passée à l’auberge Tilcara, que toute une vie peut-être marquée positivement. Sept jours pour transformer ses doutes en énergie, se recentrer sur soi-même et concevoir un avenir plus serein. Les groupes accueillis ne dépassent pas les dix personnes. Ainsi chacun peut trouver sa place facilement et un lien collectif peut se nouer plus rapidement.

Remob en bref

Remob, c'est :

  • Des séjours adaptés
  • Une équipe qualifiée
  • Un bilan personnalisé
  • Un avenir conforté
  • J'y vais

    L’équipe de Remob nous fait part de cette anecdote :

    Au marché de Château-Chervix, petite commune rurale, Élise est abordée par une jeune fille : « Tu me reconnais ? J’ai fait le premier Remob. Je voulais te remercier, car non seulement aujourd’hui je viens de valider mon diplôme de DEAES (ex-aide Médico Psychologique), mais aussi je me suis installée à Château-Chervix avec mon copain, car j’avais eu le coup de cœur. »

    Victor Odena, référent coaching chez Remob

    Une équipe bienveillante

    Pour encadrer les jeunes, c’est une équipe formée et diplômée (BPJEPS) qui tient les rênes du séjour. La structure Remob bénéficie de la culture associative, ainsi c’est l’humain qui est au centre des préoccupations. Remob s’inscrit dans la liste grandissante des entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS). Du lever au coucher, les jeunes sont accompagnés dans toutes les activités. D’ailleurs les moments conviviaux sont nombreux, notamment aux moments de préparer les repas autour de produits locaux et de qualité. On n’en doute pas, la cuisine limousine regorge de mets savoureux de quoi donner du plaisir aux plus récalcitrants. La bienveillance s’étend au-delà avec une sensibilisation à l’environnement qui se fait d’elle-même rien que par les lieux entourant la ferme équestre. La nature offrant un magnifique visage que l’on souhaite préserver. En outre, on peut saluer l’initiative de Remob qui propose une grille tarifaire évolutive pour que le prix ne soit pas un frein et un signe d’exclusion.

    Des activités adaptées, un suivi personnalisé

    Une semaine bien remplie pour repartir plein de volonté et pour envisager leur avenir plus sereinement. Au programme, du sport avec notamment des acrobaties, de l’équitation. D’ailleurs cette ferme équestre agit en partenariat avec Equi-libre. Les jeunes effectueront des balades pour profiter des magnifiques paysages du Limousin et des environs de Château-Chervix. À cela s’ajoutent les différents moments passés en groupe qui même s’ils peuvent se montrer anodins font parfois partie des souvenirs les plus intenses du séjour. Le jeune participant se voit accompagné individuellement avec des sessions de coaching personnalisé. Chaque jour, un travail est réalisé en s’appuyant sur la méthode SISEM. Il en découle, en fin de séjour, un véritable et solide bilan de motivation.

    Remob, à suivre

    Les premières sessions, bien que pilotes, ont démontré la viabilité du projet. En effet, sur les trente-deux jeunes les ayant suivis, dix ont trouvé un emploi, trois ont engagé un service civique, deux ont repris leurs études et obtenus leur baccalauréat et sept ont démarré une formation qualifiante. Le programme fonctionne si bien que les demandes de réorientations se multiplient. Côté soutiens, le dispositif peut s’appuyer sur la région Nouvelle-Aquitaine, le Fond Germes et la Fondation d’entreprise du Crédit Mutuel. Les ami(e)s, la famille, le collectif Tilcara, la mairie de Château-Chervix et le poney-club Equi-libre sont tous les jours aux côtés de Remob.

    Votre avis compte !

    Article mis à jour le 25 juillet 2021 à 11 h 20 min.

    Remob, les jeunes, c’est leur dada
    5 soleils (100%) 1 vote[s]

    Vous avez aimé ❤ cette bonne nouvelle ? Alors offrez-moi un café ☕ ... et grâce à vous 😉 Lesgoodnews reste indépendant.


    Dans un autre registre, voyagez loin, loin, loin avec ma saga Markind. ✨🚀📕📘⭐


    Les derniers articles par Philippe RUAUDEL (tout voir)

    Philippe RUAUDEL

    C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

    Commentez cette bonne nouvelle

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.