Repensez avant de cliquer

1 min de lecture

Aux Etats-Unis, une adolescente de 14 ans, Trischa Prabhu, a créé un système permettant de lutter contre le cyberharcèlement chez les jeunes. Un message annonçant que le commentaire ou le post est susceptible d’heurter la sensibilité du destinataire, est affiché à l’auteur. D’après une étude menée auprès de 500 personnes âgées de 12 à 18 ans, il s’avère que 93% de celles-ci annulent leur message. Son projet a été sélectionné dans le cadre du Google Science Fair 2014.

Votez pour cette bonne nouvelle

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr . Dans un autre registre, je suis auteur de science-fiction. Retrouvez aussi les romans de la saga Markind sur markind.fr .

Commentez cette bonne nouvelle

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.