L’eau potable solaire avec Sunwaterlife

5 min de lecture

En France, la start-up toulousaine Sunwaterlife a développé un système innovant, mobile, alimenté par des panneaux solaires et fournissant de l’eau potable à partir d’un point d’eau quelconque.

Sunwaterlife lesgoodnews

L’accès à l’eau potable est un enjeu majeur dans un bon nombre de pays. La purification de l’eau en vue de sa consommation demande beaucoup de temps et d’énergie au détriment des populations. En effet, un rapport de 2013 issu de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) indique que 11 % de la population mondiale n’a pas accès à l’eau potable. Les femmes et les filles passent 40 milliards d’heures à marcher pour aller chercher de l’eau, autant de temps qui n’est pas dédié à l’éducation ou à s’occuper de leur famille. De plus, depuis 2010, l’ONU a reconnu l’accès à l’eau potable comme un droit fondamental. Sunwaterlife propose un système de purification de l’eau innovant et mobile afin d’améliorer les conditions de vie de millions de personnes dans le monde. Hervé Le Berre, son directeur général et Christophe Camperi-Gistenet ont fondé la start-up en 2014. Suite à leur expérience passée dans le monde de l’énergie solaire et leur différents déplacements dans le monde, ils font le constat du problème de l’accès à l’eau potable. Ils remarquent qu’il existe de petites productions locales anecdotiques ou de grandes productions pour les centres villes. A contrario, pour les villages, quartiers et autres lieux isolés, les solutions techniques manquaient.

Pas le temps de tout lire ? Découvrez en 1 minute cette innovation

Une innovation qui comble ce manque

La valise Aqualink ouverte © Sunwaterlife

La valise Aqualink ouverte © Sunwaterlife

Le système Aqualink de Sunwaterlife se présente sous la forme d’une valise. Pesant une vingtaine de kilos, le transport de celles-ci et leur déploiement sont facilités. L’alimentation électrique est fournie par les 6 panneaux solaires dépliables chargeant la batterie délivrant la puissance nécessaire à son fonctionnement. Quelle que soit la source d’eau pompée, l’eau en sortie est de suite potable. Le rendement de la valise « version trip » permet de fournir 800 litres d’eau potable par jour la « version UF » 3000 litres par jour. Cinq litres d’eau potable par jour et par personne permettent de couvrir les besoins vitaux, cependant l’OMS indique qu’un minimum de 20 litres d’eau non souillée est nécessaire. Une seule valise permet donc de subvenir aux besoins a minima de 160 personnes. La filtration est certifiée ACF et NSF-ANSI avec une finesse de filtration de l’ordre de 0,0001 micron par osmose inverse et de 0,01 micron pour la version UF par ultrafiltration. Les différents germes, parasites et virus responsables des maladies telles que la polio, le choléra, les hépatites, les gastro-entérites sont éliminés.

Un large champ d’application

Sunwaterlife déploie actuellement plusieurs de ses valises Aqualink dans différentes contrées. Elle peuvent répondre à différents cas de figures comme des sinistres majeurs, l’alimentation de camps de réfugiés, les chantiers, des lieux difficiles d’accès où une source électrique n’est pas disponible et bien d’autres cas de figure. Sa vitesse de déploiement rapide (5 minutes) son poids de 20 kilogrammes, la robustesse de la valise de type Pelicase classifiée OTAN offrent une mobilité permettant de s’adapter à chaque configuration de terrain. Le dispositif est aussi très simple à comprendre, un enfant de huit ans pourrait le mettre en œuvre. Sa maintenance est aussi un point positif, les membranes issues de la recherche spatiale peuvent être utilisée jusqu’à 18 mois, cependant, les filtres sont à nettoyer assez régulièrement. De plus, des partenaires locaux permettent de faire le lien entre les installations et Sunwaterlife.

La valise Aqualink ouverte © Sunwaterlife

Schéma de fonctionnement de la valise Aqualink une fois déployée © Sunwaterlife

Un crowdfunding ambitieux

Démonstration du fonctionnement du système Aqualink in situ © Sunwaterlife

Démonstration du fonctionnement du système Aqualink in situ © Sunwaterlife

En partenariat avec itsaboutmyafrica, Sunwaterlife s’est lancée un véritable défi qui pourrait, si celui-ci atteint ses objectifs, changer le quotidien de millions d’Africains. Thomas Kacou, fondateur de la plateforme et initiateur de ce crowdfunding, vise au minimum la limite légale du million d’euros. Une première étape a été atteinte avec un palier supérieur à 5000 euros. Ce qui débloquera une valise déployée dans le village de Sahuyé, en Côte-d’Ivoire. Si le projet arrive à son objectif final, ce serait près de 100 000 Africains dont le quotidien serait amélioré au Burkina-Faso, au Cameroun, en Côte-d’Ivoire, au Kenya, au Mali, au Maroc, au Niger, au Sénégal et au Tchad.

Sunwaterlife, une start-up à suivre

De gauche à droite: Christophe Camperi-Ginestet, Hervé Le Berre © Sunwaterlife

De gauche à droite: Christophe Camperi-Ginestet, Hervé Le Berre © Sunwaterlife

La popularité du système Aqualink ne cesse d’augmenter. Fort de ses partenariats avec le laboratoire de l’ingénierie des systèmes biologiques et des procédés (LISBP) de l’Institut national des sciences appliquées (INSA) de Toulouse, qui a apporté son expertise sur l’optimisation des valises dans leur ensemble. Sunwaterlife a été sélectionné au MidInvest. La start-up compte parmi ses soutiens financiers la Banque Publique d’Investissement de France, le conseil général de Midi-Pyrénées.

En mars 2016, en partenariat avec la société laotienne Life Agronomy Development (LAD) est annoncé. Dans le cadre de l’activité éthique et éco-responsable de LAD, les systèmes de purification de la jeune start-up toulousaine l’ont fortement intéressée afin d’améliorer le quotidien des habitants du Laos.

 En Avril 2016, Sunwaterlife annonce l’implantation d’une valise Aqualink UF dans une école primaire de Ganthier, à Haïti. De nombreux acteurs locaux tels que les hôpitaux, entreprises locales souhaitent se mobiliser pour assurer une meilleure distribution d’eau potable. L’avenir semble ensoleillé pour Sunwaterlife grâce à cette innovation pleine de bon sens.

Sunwaterlife propose également aux entreprises, soucieuses de leur responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), une démarche en ce sens. Pour cela, deux modèles sont proposés via l’acquisition d’une valise Aqualink UF à destination de structures telles que des dispensaires et des écoles, ou au profit de populations locales.

Suite au passage de l’ouragan Matthew, début octobre 2016, Sunwaterlife lance un financement participatif, via la plateforme ulule, afin d’envoyer  des valises valises Aqualink UF en Haîti. Cette action permettra de limiter l’émergence d’épidémies dans les mois qui suivent la survenue de cette catastrophe naturelle.

Article mis à jour le 30 mars 2017 à 8 h 44 min

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Super MIMI dit :

    Waouh !!!!

  2. Stefanik Edouard dit :

    Et une de plus…..à ce rythme et avec quelques moyens, le problème de l’eau potable pourrait être résolu. ….pourquoi pas, afin d’inciter investisseurs et investissements créer une « bourse à développement raisonnable » , retour sur investissement « humaniste »garantie….et plus si affinités. ..

Commentez cette bonne nouvelle