OPAL explore la nature britannique

3 min de lecture

Au Royaume-Uni, l’initiative OPAL permet aux Britanniques de découvrir ou redécouvrir leurs milieux naturels et de participer à leur étude et leur surveillance.

OPAL-england-park

Parc à Londres

La biodiversité de nos milieux naturels est directement impactée par nos différentes actions. Elle peut l’être positivement par le biais de certaines initiatives. Le projet OPen Air Lab (OPAL) a été fondée en 2007 par la Big Lottery Fund et en partenariat avec l’Imperial College of London. Au fur et à mesure de son développement, d’autres organismes se sont rattachés à l’initiative. A ce jour, 1 million de britanniques auraient déjà participé à cette aventure.

En rapprochant les citoyens de leurs espaces naturels, ce sont plusieurs objectifs qui sont visés par OPEn Air Lab : une meilleure connaissance de la faune, de la flore et de leur environnement par leur découverte. Ces actions permettent une prise de conscience du public et favorise les différentes initiatives de protection de la nature. A cela s’ajoutent des opportunités d’enseignements et de pédagogie autour des thèmes de l’environnement, de la biodiversité et d’autres disciplines. OPAL induit également des partenariats optimisés entre organismes publics, privés et les communautés autour de la protection de la nature.

De multiples actions à travers le Royaume-Uni

OPAL-nametree10

Les participants sont encadrés par des bénévoles © OPAL

Depuis sa création, OPen Air Lab a mis plusieurs enquêtes en place : en mars 2009, une enquête visant le contrôle des sols et de la présence de vers de terre ; en septembre 2009, une enquête en vue de relever la qualité de l’air via l’étude des lichens. En mai 2010, une enquête afin de contrôler la qualité des eaux.

Des outils informatiques permettent d’étendre les actions. La plateforme iSpot permet de transmettre des photos afin d’identifier les différentes espèces (plantes, insectes et animaux). Ces clichés viendront alimenter le réseau national pour la biodiversité. De plus, des fiches d’identification sont disponibles gratuitement sur le site : dont un guide d’identification pour les arbres ou un guide d’identification des invertébrés communs.

  • Enfants découvrant des coccinelles
    Enfants découvrant des coccinelles
  • Observation de la faune © OPAL
    Observation de la faune © OPAL
  • Ver de terre © OPAL
    Ver de terre © OPAL
  • Ver de terre
    Ver de terre
  • Campagne anglaise
    Campagne anglaise
  • séances d'identification des arbres © OPAL
    Séance d'identification des arbres © OPAL
  • Observation des lichens © OPAL
    Observation des lichens © OPAL
  • Lichens
    Lichens
  • Guide d'identification de la faune © OPAL
    Guide d'identification de la faune © OPAL
  • Rivière à Bakewell dans le Derbyshire
    Rivière à Bakewell dans le Derbyshire

Ces actions se déroulent aux quatre coins du Royaume-Uni. Dans le sud-est, en partenariat avec les villes de Brighton et de Hove, des mesures sont effectuées sur la pollution atmosphérique à proximité d’une école primaire avec une restitution en temps réel des différents polluants et leur source. Dans le sud-ouest, c’est la reforestation qui est à l’honneur. Dans le West Midlands, l’étude concerne le déclin des populations d’abeilles. Dans l’est, les vergers sont surveillés. Dans le nord, la taxonomie et la protection des chauves-souris sont initiées. Depuis 2014, des actions sont menées en Écosse, au pays de Galles et en Irlande du Nord.

OPAL a un impact impressionnant

Parmis le million de participants, 100 000 étaient des personnes difficile d’accès. Plus de 25 000 sites ont pu être étudiés. Plus de 2 000 écoles se sont liées aux programmes d’OPAL. 92 % des participants sondés souhaitaient prendre part à de nouvelles enquêtes. Pour une moitié de ces personnes, l’expérience a changé leur rapport vis-à-vis de leur milieu naturel. Plus de 1 000 organisations ont également participé, permettant un rapprochement avec le grand public. Un large éventail de données scientifiques ont pu être collectées dans des lieux difficilement accessibles, renforçant ainsi la compréhension de la nature britannique.

Article mis à jour le 18 avril 2017 à 13 h 33 min

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr

Vous aimerez aussi...

Commentez cette bonne nouvelle