SaveLife Foundation sécurise les routes indiennes

3 min de lecture

En Inde, SaveLife Foundation œuvre à renforcer la sécurité routière et à améliorer les premiers secours afin de sauver des milliers de vies. 

Une rue de Varanasi en Inde © Jorge Royan / http://www.royan.com.ar, via Wikimedia Commons

Une rue de Varanasi en Inde © Jorge Royan via Wikimedia Commons

La première cause de mortalité routière en Inde n’est pas l’état des routes ou la vétusté des véhicules. C’est le comportement routier et la lenteur de réactivité des secours. En 10 ans, c’est plus d’un million de vies qui ont été écourtées dans ce pays. SaveLife Foundation a été fondée en 2008 par Piyush Tewari. Suite à la mort accidentelle de son cousin de 17 ans, Piyush Tewari a étudié les causes de mortalité routière. Il a constaté que près de 50% des décès pouvaient être évités par une meilleure prise en charge des accidentés de la route par les premiers secours. En 2013, les accidents routiers ont été déclarés  « urgence nationale » par la court suprême indienne. SaveLife Foundation mène des actions préventives et apporte des réponses post-accident pour faire sortir l’Inde du Top 10 des pays les plus accidentogènes.

GN Save life India v2

Des changements de comportements nécessaires

Un programme d’adaptation aux situations dangereuses (ADAPT) est prodigué aux conducteurs de véhicules en privilégiant la formations des camionneurs. Les piétons, les deux-roues et les autres usagers de la route peuvent trouver des fiches de prévention qui sont disponibles gratuitement sur le site de l’organisation. Contribuant, ainsi, à une meilleure diffusion de l’information. Un signalement des camions transportant des tiges en acier ou des chargements surdimensionnés provoquant chaque année 9000 décès et 30000 blessées a été mis en place. En effet, SaveLife Foundation permet aux indiens de poster des photos de ces camions sur les réseaux sociaux ou directement sur le site de l’organisation. Celles-ci sont transmises aux autorités locales pour une intervention. La loi régissant les transports de ce type de chargement a été modifiée en 2014 sous la pression de l’organisation.

Camion transportant de larges marchandises © Prateek Karandikar, via Wikimedia Commons

Camion transportant de larges marchandises © Prateek Karandikar, via Wikimedia Commons

Un renforcement de la prise en charge des victimes d’accidents routiers est également un objectif de SaveLife Foundation. En premier lieu, les passants ne réagissent pas lors d’un accident et ne veulent pas être mêlés au drame. En effet, en l’état actuel de la loi indienne, des poursuites peuvent être engagés à leur encontre. Même les professionnels de santé hésitent à intervenir. Une pétition demandant un projet de loi visant à protéger les bons samaritains a été déposé auprès du ministère de la santé indienne en 2014 par l’organisation. Un programme nommé « Jeevan Rakshak » vise à créer une chaîne de premiers secours. Des volontaires et des agents de police sont spécialement formés aux gestes qui sauvent.

Savelife Foundation récompensé

Piyush Tewari © Sadianasr via Wikimedia Commons

Piyush Tewari © Sadianasr via Wikimedia Commons

Plusieurs récompenses ont été décernées à SaveLife Foundation et à son fondateur Piyush Tewari. En 2010, elle décroche les Rolex Award for Entreprise. En 2013, elle est reconnue par l’Ashoka Fellowship. En 2014, elle est récompensée comme meilleure organisation à but non lucratif d’Inde. Cette même année, le 9 Décembre elle reçue des mains du Prince Michael, Duc de Kent, un prix international de la sécurité routière. L’initiative de SaveLife Foundation à destination de l’Inde pourrait être appliquée à d’autres pays et démontre que la société civile peut être moteur de changement de comportements.

Article mis à jour le 18 avril 2017 à 8 h 40 min

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr

Vous aimerez aussi...

Commentez cette bonne nouvelle