Synthèse de la thèse

3 min de lecture

Le projet de concours « Ma thèse en 180 secondes » initié par le CNRS et le CPU, invite les doctorants à résumer leur sujet de recherche en termes clairs et passionnants.

Démosthène s'exerce à la parole devant les vague.

Démosthène s’exerce à la parole devant les vagues.

Inspiré du concours australien three minutes thesis, le but est de travailler autour de la communication afin d’atteindre un large public. Captiver les foules sur un sujet complexe issu de plusieurs années de travail n’est pas une mince affaire. Pour ce faire, les candidats suivent des formations spécifiques. Après une sélection locale, puis nationale, la finale internationale de la première édition francophone de « Ma thèse en 180 secondes » se déroula le 25 septembre 2014 à Montréal au Québec, couronnant deux lauréates françaises. Retrouvez la prestation de Noémie Mermet premier prix du jury.


Une belle édition 2015

Les sélections locales ont été effectuées par regroupement d’universités. Une finale nationale a eu lieu, à Nancy, le 3 Juin 2015, pendant l’événement culturel « Science & You« .

Un prix des internautes a été décerné par le partenaire Pour la Science. Un vote en ligne était disponible sur leur site : Liste des présentations 2015.

Les finalistes français Alexandre Artaud, Rachida Brahim et Grégory Pacini ont défié les autres candidats belges, camerounais, québécois, burkinabés, sénégalais, marocains et tunisiens, lors de la finale à Paris, dans le grand amphithéâtre de La Sorbonne, le 1er octobre 2015 à 18h30.

  • Le troisième prix du Jury a été remporté par le candidat marocain AbdelKader Meni Mahzoum, de l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de Fès.
  • Le deuxième prix et celui du public a été décerné à Alexandre Artaud, le candidat français finaliste du regroupement Université Grenoble Alpes.
  • Cette édition a été remportée par le lauréat belge Adrien Deliège doctorant à l’Université de Liège.

MT180 2016 du Maroc à la Suisse

La finale nationale, organisée par le CNRS et le CPU, de la saison 3 de MT180 a eu lieu le 31 mai 2016 au palais de la bourse à Bordeaux. Retrouvez la liste des présentations 2016. Pour cette édition, deux nouvelles universités françaises ont rejoint la compétition. En effet, la renommée grandissante de l’épreuve attire de plus en plus de participants.

Les résultats de la finale française (cliquez sur le nom pour visualiser leur présentation) :

Affiche de l'édition 2016 © MT180

Affiche de l’édition 2016 © MT180

La finale internationale 2016 a eu lieu à Rabat, au Maroc, le 29 septembre à partir de 20h.

Les 20 candidats français, belges, marocains, béninois, camerounais, québécois, indonésiens, tunisiens, sénégalais et suisses ont exposé leurs thèses en 3 minutes.

Les résultats de la finale internationale (cliquez sur le nom pour visualiser leur présentation)

  • Prix du public Chaimae Samtal de l’université marocaine Sidi Mohamed Ben Abdellah
  • 3ème prix du jury Nicolas Urruty de l’université française confédérale Léonard de Vinci
  • 2ème prix du jury Maud Gratuze de l’université québécoise Laval
  • 1er prix du jury Désirée Koenig de l’université suisse de Fribourg

Une édition MT180 2017 à suivre

Dès le 23 mars 2017, les doctorants français entrent en scène via leurs finales locales. Celles-ci débuteront avec l’Université de Lorraine, à Nancy, et se termineront, le 11 mai, avec l’Université de Champagne, à Reims. Toutes les dates sont à retrouver sur le site officiel.

L'affiche de l'édition 2017 de MT180 © MT180

L’affiche de l’édition 2017 de MT180 © MT180

Parmi les candidat(e)s des 27 regroupements, après la demi-finale du 13 juin, seulement 16 participeront à la finale nationale française. Cette dernière se déroulera le 14 juin à Paris.

La finale internationale 2017 aura lieu, le 28 septembre, à Liège.

Article mis à jour le 29 mars 2017 à 9 h 31 min

 

Philippe RUAUDEL

C'est avec plaisir que je partage avec vous des initiatives inspirantes, des innovations enthousiasmantes en tant que blogueur et créateur du site lesgoodnews.fr

Vous aimerez aussi...

Commentez cette bonne nouvelle